IOT, la 4ème révolution industrielle

Publié le : 07 septembre 20224 mins de lecture

Le monde tel que nous le connaissons a connu 3 grandes révolutions. La première remonte au 18ème siècle, tandis que les 2 dernières date du 20ème siècle. Actuellement, d’après les scientifiques, on est entrée dans une nouvelle phase de révolution industrielle. Il s’agit de la 4ème révolution industrielle liée au développement du cloud computing et de l’internet des objets appelés IOT.

Qu’est-ce la 4ème révolution industrielle

La « révolution industrielle » correspond à plusieurs phénomènes qui tendent à transformer le monde. La première est qualifiée comme telle, parce qu’elle a permis de faire avancer la société à l’aide des machines à vapeur. C’est aussi le cas de la seconde révolution avec l’amélioration du transport grâce au Pétrole et aux autres sources d’énergie.

La 4ème révolution possède les mêmes caractéristiques, en ce sens où elle vise à faire avancer le monde. Mais à la différence des 3 premières, elle repose sur l’utilisation de l’internet des objets (IOT) qui rassemble les applications grand public, les appareils intelligents, la domotique, les applications santé, etc.

Côté industriel, on parle d’industrie 4.0 qui fait appel à ces outils que l’on préfère appeler « l’internet des objets industriels ».

Les avantages de l’industrie 4.0

La révolution industrielle 4.0 augmente la rentabilité des entreprises. D’après les enquêtes, elle améliore de 18 % leur productivité.

L’internet des objets possède les outils nécessaires pour faciliter la vie des entreprises et des organismes publics. Prenons le cas des appareils permettant au gouvernement d’évaluer le niveau de la pollution, ou encore des petits gadgets pouvant contrôler la qualité de l’eau.

D’ici quelque temps, nous verrons l’apparition des usines intelligentes qui feront appel aux Internets des objets industriels (IOT). Cette nouvelle forme d’usine permet de collecter des données, de prendre des décisions plus facilement. À la différence de la forme classique, elle pourrait rapporter jusqu’à 934 milliards de dollars en 2025, du moins si l’on se base sur le rapport de Grand View Research.

Une révolution au cœur du numérique

Au-delà de l’utilisation des objets intelligents, la 4ème révolution industrielle intègre le numérique dans son sillon. Elle facilite effectivement le partage des informations durant le cycle de vie des produits, afin de réduire les investissements et les dépenses.

Les entreprises collaborent d’ailleurs avec de nombreuses plateformes afin de mettre à profit l’utilisation de cette nouvelle forme d’usine industrielle.

À noter que la promotion de l’usine permet à la révolution 4.0 de ressembler aux 3 précédentes révolutions. Mais à la différence de ces dernières, elle ne fait pas appel aux manufactures, au pétrole ou à d’autres matières premières.

Plan du site